Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Hoebi

Depuis quelques années maintenant, ce mot revient sans cesse dans l'actualité. La fonte des glaces du Groenland accélère le réchauffement climatique...

Hors, j'ai été assez surpris aujourd'hui de constater que la température du globe chutait à nouveau pour atteindre le 30/07: 0.449° et une moyenne de 0.525 sur le mois de juillet... (oui, malgré la canicule!). Mais le plus surprenant, ce sont les masses d'air. Et oui, les températures au dessus du Groenland se réchauffe! A l'inverse, le nord de l'Europe, se refroidit:

C'est d'ailleurs aussi un complet basculement pour le pôle sud! 2 choses sont à retenir. La première bien entendu, c'est que cette théorie tombe carrément à l'eau...

Ensuite, il est bon de constater un détail. Là où il a fait chaud, il fait maintenant plus froid, beaucoup plus. Le climat confronté à un effet exceptionnel s'adapte et persiste sur sa lancée qui n'est autre que le refroidissement et non, le réchauffement. La masse d'air située sur le Groenland s'explique clairement par le déplacement de la zone caniculaire Européenne face à une masse d'air beaucoup plus froide. On imagine fort bien que quelques jours plus tard, celle-ci finisse par disparaître...

Vous noterez juste une petite dernière chose. Le graphique est représenté en "K" donc Kelvin alors que les températures données sont en Degré Celsius. Je ne prends pas en compte le Kelvin car j'ai encore un peu du mal à le comprendre malgré les recherches sur le web d'autant plus qu'apparemment, le Kelvin n'est jamais négatif... Globalement, je dirais que cette valeur à 3 décimales représente une "variation" équivalente en °C sur 3 décimales. Si quelqu'un passe par là, ce serait sympa de m'en dire plus :)

Commenter cet article